COMBATTRE UN DESEQUILIBRE EN NEURO

 BAISSE DE REGIME

Être en pleine forme et dans un état de bien être global résulte directement d'un bon équilibre au niveau des neurones.
La transmission d'informations par le biais des neurotransmetteurs est alors considérée à son climax.
Notre fonctionnement cérébral est alors au beau fixe et on croque la vie à pleines dents.

Mais parfois, nous avons toutes et tous des baisses de régime.
On se sent moins bien physiquement ou psychologiquement.
Certains symptômes nous font dire que l'on n'est plus tout à fait soi-même et il s'agit d'une conséquence.

Et lorsque c'est le cas, l'évidence voudrait qu'il faut en déterminer l'origine.
La plupart du temps pourtant on va focaliser son attention sur les mauvaises causes.
En effet, la source de ce mal être provient quasi intégralement d'un déséquilibre dans notre chimie interne.

 POURQUOI ?

pourquoi desequilibre neuro
Toute carence en neuromédiateurs ou hormones (la frontière devient de plus plus floue selon les dernières recherches à ce sujet), provoque inévitablement des symptômes ou un déréglement de la personnalité.

Par exemple, un manque de dopamine peut entrainer des troubles déficitaires de l'attention (TDA), une carence en Acétylcholine verra apparatire des troubles de l'apprentissage.
Une carence en GABA fera apparaitre des tendances impulsives voire agressives.
Alors qu'une carence en Sérotonine peut se manifester par un état dépressif ou des sautes d'humeur.

Notre corps a de formidables capacités d'autoguérison cependant, nos modes de vie actuels (stress, nourriture, activités) viennent mettre à mal notre organisme.
Si au départ, nous apprenons à vivre avec en compensant, à la longue notre organisme n'arrive plus à suivre.
En effet, en compensant d'une façon non naturelle, on vient désensibliser certains récepteurs à la longue et finalement on crée soi même un fossé de plus en plus grand entre notre point d'équilibre et notre état actuel.

 LA MAUVAISE APPROCHE

mauvaise approche neuro
En majorité, lorsque nous subissons une baisse de régime, nous cherchons une solution ponctuelle.
Nous nous efforçons à ce stade de pallier ce qui correspond en réalité à un léger déséquilibre neurochimique.
Cela va fonctionner dans un premier temps, jusqu'à l'apparition d'un nouveau symptôme.

Par exemple, en cas de manque d'énergie, on essaye de doper artificellement notre vitalité grâce au café, sucreries, boissons énergisantes et autres solutions rapides.
Il y aussi celles et ceux qui ne font pas attention en se livrant à toutes sortes d'excès: alimentaires, alcool, drogues...

La cocaïne par exemple possède un effet similaire à la Dopamine, les champignons hallucinogènes sur l'Acétylcholine, le cannabis sur le GABA et l'ectasy sur la Sérotonine.
Mais pas besoin d'être hors la loi et cela les industriels l'ont bien compris et l'utilise face à des millions de personnes..
Les sucreries donnent l'illusion d'avoir une bonne dose de Dopamine, le tabac devient un substitut en Acétylcholine, les sucres rapides agissent sur le GABA et enfin l'alcool fait très bien l'affaire au niveau de la Sérotonine.
Et ce ne sont que quelques exemples.

 DETECTER UN DESEQUILIBRE

detecter desequilibre neuro
Nous sommes toutes et tous gouvernés par un neurotransmetteur dominant dans notre organisme et cela se traduit par notre bio tempérament.
Celui englobe l'ensemble des aspects physiques, psychiques et émotionnels de notre santé.
La plupart des troubles proviennent du déséquilibre de ce neurotransmetteur dominant.
Rééquilibrer le neuro dominant équivaut à améliorer sa santé et dans la majorité des cas les aspects émotionnels et psychologiques.

Notre outil en ligne permet de détecter votre dominant, les carences éventuelles.
Il s'agit d'un premier pas vers votre retour à l'équilibre.
Ensuite il va falloir réaliser des choix pour procéder au rééquilibrage.

Ces choix se portent sur plusieurs aspects en fonction de l'importance du déséquilibre.
On retrouvera par ordre d'importance des carences : les médicaments, les hormones, la nourriture, les compléments alimentaires et l'environnement.

 RETOUVER L'EQUILIBRE

retrouver equilibre neuro
La médecine de pansement comme je l'appelle est particulièrement performante pour corriger dans un premier temps un déséquilibre profond.
En effet les médicaments ont une action très  rapide et puissante pour aider à repartir sur la bonne voie.
Il convient cependant de les utiliser pour une durée limitée afin de ne pas rentrer dans une forme d'addiction.

En parallèle, il faut mettre en place des stratégies et parmi celles qui ont trait à la médecine, on retrouve l'hormonothérapie.
En effet les hormones travaillent de concert avec les neurotransmetteurs, on parle même de neurohormones.
Il faut savoir que notre corps passe par des bio stades naturels qui font que la production d'hormones diminue au fur et à mesure que nous vieillisons.
Attention à prendre des hormones naturelles et bio-identiques.

Enfin nous allons vers la stabilité avec la nourriture, les compléments alimentaires et l'environnement.

 L'APPROCHE NATURELLE

equilibrage naturel neuro
Si la médecine joue un rôle de premier ordre dans le retour rapide de l'équilibre, le régime alimentaire joue un rôle majeur dans l'équilibre au quotidien.

Eh oui, vous l'aurez deviné, il va falloir revoir certaines choses à ce niveau là.
Car si vous en êtes arrivé là, c'est qu'il y a forcément à gratter de ce coté là également.

Si vous pensez que ce que vous avalez ne sert qu'à remplir votre estomac ou autour de vos hanches, il va falloir revoir votre vision.
Vous avez tout intérêt à comprendre l'effet des différents types d'aliments sur votre bio tempérament.

On entend souvent parler des de groupes de nutriments essentiels (glucides, lipides, protéines) pour les plus avertis d'entre vous.
Les protéines et les acides aminés qu'elles contiennent représentent le groupe le plus important par rapport à la chimie de votre cerveau.
En effet, ils sont les précurseurs des neurotransmetteurs.

 LES COMPLEMENTS

complement equilibre neuro
Les vitamines et les nutriments sont présents dans de nombreuses sources alimentaires.
Et pourtant, de nos jours, il apparaît assez compliqué d'arriver à puiser ces éléments essentiels dans nos repas quotidiens.
La faute à l'industrie agro alimentaire en premier mais également à notre faiblesse d'esprit et aux choix que nous faisons au quotidien.

Lorsqu'on ne mange pas correctement, nous nuisons à notre nature et nous faisons subir à notre cerveau un véritable état de siège.
En quelques jours à ce régime et nous pouvons voir apparaître des difficultés de concentration, de l'irritabilité, des problèmes de sommeil et divers maux.

Les compléments tels que la Rhodiola pour la Dopamine, l'huperzine A pour l'Acétylcholine, les vitamines du groupe B pour le GABA ou encore le millepertuis pour la Sérotonine sont ce que l'on appelle des compléments et permettent de contrer ces déséquilibres.

Il s'agit là de coups de pouce temporaires qui nous aident à refaire nos réserves lorsque nous sentons que notre bio tempérament est altéré.
Done to relive
IxpoHoqxI