LA dopamine et vous

L'exces de dopamine

Qu'est ce que la dopamine ?

La dopamine est un neuromédiateur présent dans notre cerveau à l'état naturel.
Il s'agit de l'un des nombreux neurotransmetteurs biochimiquement présent qui permet la communication au sein du système nerveux.

La dopa est également une de celle qui influence directement notre comportement de par son action.
En effet, elle active le système de récompense en provoquant une sensation de plaisir.
Elle dope littéralement notre système et joue un rôle de précurseur au niveau de l'adrénaline.

Elle est également indispensable dans notre survie en jouant un rôle important dans notre motivation au quotidien.
Bien que celle ci soit en quantité infime au niveau du cerveau tout comme la sérotonine, elle joue un rôle majeur au final dans notre état d'être ainsi que dans les actions que nous engageons.

La concentration en dopamine détermine notre désir de vivre des expériences excitantes.
La dopamine contrôle notre énergie, notre excitation et notre motivation.

La dopamine et ses travers

Lorsque celle ci est en trop grande quantité ou est faiblement présente, il se présente alors tout un tas de symptômes.
Parmi ceux ci on retrouve: la fatigue, l'insomnie, les crises de paniques, les addictions, la dépression, les troubles de la personnalité, les TDAH, la conso excessive de sucres, Parkinson, l'obésité, le diabète, la tension, l'hyperactivité, l'agressivité, la procrastination...

Comme vous avez pu le voir, il s'agit d'un beau florilège dont souvent, on cherche des explications tordues pour trouver l'origine.
Alors qu'en fait, il s'agit uniquement d'un déséquilibre en dopamine.

Comme tout ce qui existe et les interactions que nous avons avec, il faut de tout un peu.
Mais surtout à la bonne dose.
Toute personne avec un fort taux de dopamine peut présenter des riques accrus dans les comportements à conduite dites dangereuses.
Notamment vis à vis de l'usage de stupéfiants.

Si vous vous êtes reconnu(e)s dans l'un de ces symptômes précédent, voilà ce que vos actions ont engendré à plus ou moins long terme sur vous.
Le déséquilibre de ce neurotransmetteur est à l'origine de ce pour quoi aujourd'hui vous souffrez.
Bien que certain(e)s d'entre vous penseront le contraire, il s'agit bien de nos choix à un instant T qui produisent des résultats le jour J et pour lequel on ne fait pas forcément le lien de causes à effets.
Ce déséquilibre n'est pas forcément le seul en cause et c'est bien pour cette raison que je vous offre de déterminer cela précisémment.

Prenons un premier exemple:
Rien ne sert de faire un régime si vous ne comprenez pas qu'il va falloir rétablir l'équilibre en dopamine en même temps pour éviter de ressombrer tôt ou tard dans vos travers avec la nourriture.
Il s'agit de quelque chose que l'on gardera bien de vous raconter.

L'ignorance veut que désormais, on se fait poser un anneau gastrique afin de combler l'incapacité à se prendre en main.
Non mais sérieusement...
Sur cet espace, je vous le dis, rétablir l'équilibre signifie ne plus avoir de problèmes de poids pour l'exemple qui nous intéresse ici.

Prenons un autre exemple:
Les troubles de la personnalité dont on met tout et n'importe quoi sur le dos de cette pathologie notamment avec les enfants.
Avant de faire poser un diagnostic par votre médecin sur votre progéniture, commencez par regarder ce qu'elle fait ou plutôt ce que vous la laissez faire à longueur de journée et vous aurez rapidement une idée de l'origine des troubles de l'attention qu'elle a.

Encore une fois comme je le dis régulièrement en terme de biohacking, il s'agit d'équilibrer les stimulis extérieurs et pour les équilibrer il faut tout d'abord les connaître et pouvoir les classifier.
Une action entraine une conséquence.

Le circuit de la récompense

Comme dit plus haut, la dopamine est lien direct avec ce fameux circuit de la récompense.
Celui là même qui nous envoie une dose de bien-être rapide et pour laquelle on est prêt(e) à recommencer jusqu'à en vomir.
Quand je dis vomir, c'est jusqu'au moment où enfin on s'aperçoit qu'on est allé trop loin et que les conséquences sont une véritable cata tant en terme physique que psychique.

Aujourd'hui, un nouveau phénomène est apparu depuis l'essor des nouvelles technologies.
Les développeurs d'applications telles que Facebook, TikTok, Instagram ou encore ceux qui développent les jeux vidéos tels que Fortnite entre autres ont bien compris la faiblesse qui se cache en chacun de nous vis à vis de ce circuit de la récompense.

Une notification par ci, une sonnerie par là sur les smartphones et vous voici avec votre petite dose de dopamine.
Tous les fabricants de nouvelles technologies ont bien saisi le message ainsi que l'ensemble des bénéfices qu'ils pouvaient en retirer.

Cela au détriment de bon nombre d'utilisateurs (en particulier les jeunes) qui voient leur équilibre perturbé à la longue.
Ils sont littéralement intoxiqués avec des doses de dopamine sans vraiment capter ce qui se joue intérieurement.

Tout ceci est valable avec la nourriture industrielle servie à longueur de journée par les fast foods notamment en utilisant sel et sucre pour jouer avec nos sensations et nos envies tout en ne vendant finalement que de l'air enrobé de sel et sucre le tout soupoudré de quelques macronutriments.

Détox de dopamine?

Ce qu'il faut savoir ici et retenir c'est que notre cerveau a une facheuse tendance à préférer les récompenses dites immédiates.
Il préfére aller au plus simple et repousser les efforts à plus tard.
Donc cela signifie que inconsciemment, on attache plus d'importance aux récompenses instantannée.
Notre cerveau fait le choix en fonction de ce qui va lui offrir le plus de dopamine instantanément.
Et à ce niveau là, pas de photos à avoir, la plupart d'entre nous sommes des zombies autocommandés.

Mais en retirons nous plus de plaisir derrière?
Et bien non, cela est bien connu de l'ensemble des drogués.
Pour obtenir la même dose de plaisir, il faut augmenter l'apport toujours et encore plus.
Jusqu'à ce que ça craque et que notre corps nous lâche.

Lorsque cela se produit, il s'en suit tout un tas de symptômes douloureux.
D'ailleurs pour savoir où vous en êtes en terme d'addictions, je vous propose de passer une semaine loin de tout vos réseaux sociaux, loin de votre smartphone, votre PC, votre tablette, votre console de jeu, loin de NetFlix et toute autre source identique.

Voici un challenge dont je suis quasi certain que la plupart d'entre vous ne tiendront pas la distance.
Et si vous ne tenez pas la distance alors oui vous êtes ce que l'on considère couramment comme drogué(e).
Et il va vous falloir entammer un détox pour rééquilibrer ce niveau de dopamine.

Notez enfin que la dopamine s'obtient naturellement au travers d'activité telles que le sport, faire l'amour, se promener en extérieur, les massages, la méditation, les calins.
Tout celà vous procurera à la longue des sensations bien plus bénéfiques.

N'oubliez jamais, le temps passe et tôt ou tard vous souffrirez de certains excès.
Le biohacking que je vous distille vous offre les clés pour prendre du plaisir sans être un mouton qui passe son temps à faire la victime.